Les nouvelles fonctionnalités de Facebook

Facebook introduit constamment de nouvelles fonctionnalités et les diffuse lentement aux utilisateurs. Il est difficile de suivre tous les changements ou de savoir ce qui est nouveau et utile dans le plus grand réseau social du monde. Bien sûr, Facebook offre plus que les réseaux sociaux qui est sa fonction principale. Aujourd’hui, ce leader mondial du réseau social comprend un écosystème d’applications et le service Facebook Messenger est suffisamment puissant pour se rivaliser à Google et Hangouts et à d’autres applications de messagerie instantanée. Voici quelques fonctionnalités méconnues de Facebook et que vous devriez utiliser maintenant.

Configurer des réponses automatiques sur Messenger

Dans un monde numérique où nous semblons tous être plus disponibles et où certains consommateurs s’attendent à un service 24 heures sur 24, il est important de se rappeler que nous ne pouvons pas toujours être disponibles sur les médias sociaux tout le temps. Parfois, nous sommes en réunion ou nous traitons des clients importants ou nous sommes en vacances. Avec les réponses automatiques sur Messenger, si quelqu’un envoie un message privé à votre page Facebook, comment pouvez-vous lui indiquer que, même si vous n’êtes pas disponible pour le moment, son message est important pour vous et que vous lui répondrez dès que vous le pourrez? La réponse consiste à configurer une réponse instantanée sur Facebook Messenger!

Les réponses instantanées sont des messages envoyés automatiquement en tant que première réponse de votre page aux nouveaux messages. Par exemple, vous pouvez utiliser votre message de réponse instantanée pour informer les clients que vous leur reviendrez bientôt ou pour les remercier de contacter votre page. Pour activer les réponses instantanées pour votre page:

  • Cliquez sur Paramètres en haut de votre page.
  • Cliquez sur Messagerie dans la colonne de gauche
  • Sous Envoyer des réponses instantanées à toute personne qui envoie un message à votre page, sélectionnez Oui
  • Pour modifier votre message de réponse instantanée, cliquez sur Modifier, mettez à jour le message, puis cliquez sur Enregistrer

Ajouter un contact Legacy pour gérer votre compte après votre décès

Une fois que vous êtes décédé, qu’advient-il de votre compte Facebook, avec tous vos messages, photos et données? Tout comme si vous aviez fait un testament pour donner vos biens matériels à un être cher, Facebook vous permet de donner le contrôle de votre compte à quelqu’un. C’est ce qu’on appelle un contact hérité, et il est assez facile d’en ajouter un. Il suffit de choisir quelqu’un parmi vos amis Facebook et de choisir si vous souhaitez qu’ils puissent télécharger une archive de toutes vos photos, publications et informations de profil.

Votre contact Legacy aura la possibilité d’écrire un message en haut de votre calendrier, de répondre aux demandes d’amis et de modifier le profil et les photos de couverture. Votre contact hérité ne peut pas vous imiter. Ils peuvent parler sur votre compte, mais seulement comme eux-mêmes, pas comme vous. Vous pouvez également choisir de ne pas ajouter de contact hérité et de supprimer votre compte lors de votre décès. Vous devez vraiment activer cette fonctionnalité immédiatement, car sinon, le processus d’accès au compte d’une personne décédée est fastidieux.

Parcourez votre histoire FB avec On This Day ou Ce jour-là

À ce stade, Facebook est à peu près l’histoire numérique de votre vie. Tout comme les sites pour savoir ce qui s’est passé ce jour-là dans l’histoire, Facebook vous permet maintenant de remonter dans le temps pour voir ce qui se passait ce jour-là. Cela s’appelle On This Day, et c’est plutôt chouette.

Vous pouvez consulter votre historique à tout moment en visitant Facebook.com/Ce jour-là, mais vous n’obtiendrez pas toujours un succès. Activez plutôt les notifications pour OnThisDay, de sorte qu’à chaque fois qu’un événement historique se produit, il apparaîtra dans votre fil d’actualité ou Facebook vous alertera de cet événement.


Coup d’envoi de la saison de dons sur Facebook et Instagram

Le temps des fêtes, c’est l’occasion de redonner aux gens et aux causes qui tiennent à cœur. Et cette année, Facebook et Instagram versent des dons à des organismes à but non-lucratif lors de la journée des dons. Ils lancent également de nouveaux produits pour rendre les dons plus transparents sur leurs applications.

Jumelage de dons de 7 millions de dollars

Mardi après l’Action de grâces, le 3 décembre, on célébrera la journée de soutien aux organismes sans but lucratif. Ce jour, Facebook et Instagram verseront jusqu’à 7 millions de dollars de dons à des organismes américains. Ce sera par l’entremise de collectes de fonds et du bouton “Faire un don” sur Facebook. On peut consulter les modalités complètes de leur jumelage de dons. Ils travaillent également avec des organismes sans but lucratif pour créer une fonctionnalité sur Facebook. Elle permettra aux gens de donner plus facilement de l’argent et du temps. Ils espèrent lancer cette fonctionnalité l’année prochaine.

Nouveaux outils pour la collecte de fonds

Des nouveaux outils sont disponibles sur leurs sites pour favoriser les collectes de fonds, comme :

·      Des stickers dans Facebook Stories

C’est une nouvelle manière pour les gens de rallier leurs amis à une cause. Il permet de faire connaître les collecteurs de fonds. En quelques clics, ils peuvent ajouter un sticker de collecte de fonds aux stories des amis. L’objectif est de promouvoir la collecte de fonds personnelle ou à but non-lucratif spécifique. Les GRAMMYs latins viennent d’utiliser cette nouvelle fonctionnalité pour conduire les gens à la collecte de fonds pour leur fondation.

·      Jeu en direct

L’année dernière, ils ont déclenché le test des jeux en direct aux États-Unis. Cependant, vingt-cinq créateurs de jeux ont recueilli plus de 180 000 $ pour des organismes de bienfaisance. Aujourd’hui, ils lancent des outils caritatifs en direct pour tous les créateurs de Facebook Gaming. Les créateurs de jeu partenaire sont disponibles sur Facebook. Au cours, les créateurs de jeux peuvent désormais :

  • Sélectionner les causes à soutenir
  • Paramétrer les objectifs de dons
  • Insérer une mesure de progression des dons
  • Partager les alertes de dons dans une vidéo en direct

·      Le bouton “Faire un don” d’Instagram sur les profils de comptes d’entreprise

Le nouveau bouton “Faire un don” sur Instagram permet aux organismes, ayant un compte d’entreprise, de recueillir des fonds directement à partir de leur profil. Cela simplifiera davantage leur soutien au sein de leur communauté. On précise que chaque dollar compte et tout ce qui est recueilli est versé directement aux organismes. Le mois dernier, plus de deux milliards de dollars ont été recueillis pour des causes en utilisant leurs outils. Facebook et Instagram sont très reconnaissants de la passion des donateurs et de leur générosité à redonner aux autres.


Un bug sur Facebook ce mercredi 03 juillet

Le réseau social le plus populaire au monde a connu un problème mondial dans la journée du 03 juillet 2019. De nombreux utilisateurs se sont plaints de ne pas avoir eu la possibilité de profiter de certaines fonctionnalités de la plateforme pendant cette journée. Face à ces plaintes, l’entreprise a expliqué à ses utilisateurs la cause qui a causé cette perturbation.

Un problème de maintenance

Lors d’une opération de maintenance de routine, l’entreprise a provoqué un problème qui a atteint l’envoi et le téléchargement des photos pour certaines personnes. C’est la raison qui a rendu les newsfeed Facebook vides ou l’absence d’image sur Messenger, WhatsApp ou Instagram. P

Toutefois, ce n’est pas seulement ce service qui a subi le dérangement, mais presque l’ensemble de services de Facebook. Cette perturbation a duré pendant une douzaine d’heures, mais est rentrée dans l’ordre à 2 h du matin le jeudi en France. La rumeur comme quoi, cette perturbation est causée par une cyberattaque a été démenti par Facebook. En revanche, elle est restée vague sur l’origine exacte de ce problème.

Si vous êtes parmi les victimes de ce dérangement, vous pouvez être tranquille maintenant, car tout est rentré dans l’ordre et que toutes les fonctionnalités du réseau social sont toutes opérationnelles.

Une panne qui s’est répétée fréquemment en 4 mois

Cette panne de mercredi est la troisième perturbation qu’a subie Facebook depuis maintenant 4 mois. Ce qui n’est jamais arrivé auparavant. C’est peut-être la raison pour laquelle la communauté a spéculé que le réseau social est victime d’une cyberattaque.

  • Le premier problème était en Mars qui a été annoncé comme étant un problème de configuration des serveurs. Tous les utilisateurs s’en souviennent peut-être parce qu’il a empêché le site de se charger pendant plusieurs d’affiliés.
  • En avril, la panne a duré 90 minutes. À ce moment-là, Facebook n’a pas vraiment donné une explication, mais s’est seulement contenté de s’excuser. Lors de ce désagrément, les utilisateurs en Europe et en Asie et certaines parties des États-Unis n’ont pas pu se connecter sur toutes les applications de Facebook.
  • Le dernier est celui de ce mercredi qui a empêché les utilisateurs de profiter pleinement de la fonctionnalité photo.

Un retour à la normale

Comme d’habitude lorsqu’une panne générale se déclenche sur le réseau social, l’entreprise se met toujours en quatre pour trouver une solution rapidement. Mais cette fois-ci, le problème a duré plus de 12 heures de temps ce qui nous amène à nous poser une question si la panne était vraiment grave.

Fort heureusement, au petit matin du jeudi 4 juillet, tout est rentré dans l’ordre et les utilisateurs peuvent à nouveau profiter de toutes les fonctionnalités du réseau social. Mais cette panne d’image encore montrée que la communauté de Facebooker accorde une grande importance aux photos.


Gros ménage, 1,5 milliard de faux comptes retirés

Ce n’est pas la première fois que Facebook lutte contre les faux comptes. Ces six derniers mois, la plateforme a fait l’effort de supprimer 1,5 milliard comptes.

Facebook : les faux comptes représentent 3 à 4 % de sa communauté

3 à 4 % des comptes Facebook créés sont des faux et dans la plupart du temps, ces derniers inondent les utilisateurs de spams, mais surtout d’arnaques. Les faux comptes envoient souvent des messages d’offre de crédit, d’arnaques, de produits suspects et nombreux des utilisateurs les prennent vraiment à cœur ce qui crée après une plaie pour eux.

Un compte créé sous une fausse identité peut gratuitement et facilement toucher un très grand nombre d’audiences. Cette situation a alerté Facebook, car il veut protéger sa communauté des commerciaux sans scrupules et des arnaqueurs, c’est pourquoi il a récemment accéléré le rythme de suppression de ces faux comptes.

Facebook cible plusieurs principales catégories de comptes

Pour lutter contre ce fléau, le réseau social a ciblé 6 principales catégories de comptes. Dans son viseur d’élimination, Facebook a éliminé les comptes qui :

  • diffusent des contenus avec de la nudité, de la pornographie
  • portent de fausses identités
  • dispersent des discours de haine
  • font l’apologie du terrorisme
  • sont dédiés au spam
  • répandent des scènes de violence.

Depuis avril, 2 nouvelles catégories sont entrées dans sa liste dont les ceux responsables de harcèlement et ceux diffusant des contenus pédopornographiques.

Plus d’un milliard de faux comptes éliminés

Le second trimestre 2018, 800 millions de faux comptes ont été supprimés contre 534 millions au premier trimestre 2018. En 6 mois, la progression est exponentielle, car il est arrivé à supprimer 1,5 milliard de faux comptes, un record pour Facebook. Dans son rapport, il a été souligné que dans les minutes qui suivent la création de ces comptes, Facebook a pu détecter et éliminer la plupart d’entre eux.

Les restes qui ne représentent que 0,4 % des faux comptes sont par contre passés à travers les mailles du filet. Pour ces derniers, ce sont souvent les signalements reçus par le réseau social suivi d’une petite enquête qui le pousse à procéder à l’élimination d’un faux compte.

Un système amélioré

Pour rassurer ses utilisateurs et pour répondre aux nombreuses critiques qu’il a récemment reçues, Facebook se devait de réagir très rapidement. Il affirme que ce grand pas s’accompagne d’une vérification humaine et d’un algorithme améliorés. Ses efforts ne semblent pas s’arrêter là car on sait aussi que Facebook se préparer pour lutter contre deux autres contenus sensationnalistes et provocateurs. Comment Facebook veut raviver son image auprès de ses utilisateurs et de ses concurrents, le nombre de suppressions devrait encore augmenter donc d’ici les prochains mois.


Facebook Creator : l’application pour éditer vos vidéos

Avez-vous déjà pensé ne serait-ce qu’une fois de modifier les contenus des vidéos que vous avez publiés sur le réseau social Facebook ? Sachez que c’est tout à fait possible. Avec la nouvelle application Facebook Creator mise en ligne, il y a environ quelques mois, le réseau social le plus convoité au monde souhaite faciliter la vie de ses abonnés en leur permettant de concevoir et de modifier eux-mêmes leurs vidéos.

Outils innovants

Nous l’avons dit, Facebook ne cesse de s’évoluer. En pleine quête de fonctionnalités et de techniques sur comment défier les autres réseaux sociaux sur le marché international tout en satisfaisant au maximum ses abonnés, Facebook lance actuellement deux nouveaux outils pour les contenus vidéos sans avoir recours à YouTube, par exemple. Il s’agit de l’application Facebook Creator et de la plateforme Facebook for Creator. Ces outils raviront certainement les créateurs de vidéos déjà abonnés à ce réseau social.

Faciles d’utilisation

Vous pouvez modifier directement vos vidéos en vous connectant à Facebook. De multiples informations et astuces vous y seront livrés pour vous permettre de comprendre comment ça marche. Vous pouvez en créer des lives personnalisés. Et en tant que créateurs de vidéos, vous bénéficierez également d’un accès à « Community Tab », à « Live Creative Kit », à la fonctionnalité « Insight », aux effets de caméra, à « Camera et Stories ». Notez toutefois que Facebook Creator n’est applicable que sur iOS uniquement. Le célèbre Mark Zuckerberg est actuellement en passe de faire des tests de grande nature sur les systèmes Android et PC pour voir ce que cela donne. Attendez donc à ce que cela soit officiel que vous pouvez utiliser cette application sur votre Smartphone ou sur votre ordinateur. Sachez aussi qu’en France, cette application se nomme Facebook Mentions. Selon les dires, cela permet aux fans de ne pas tomber sur la mauvaise application, car il y en a déjà des clones. Pour avoir des renseignements complémentaires, vous pouvez aller sur l’onglet « aide aux créateurs » afin d’optimiser vos contenus vidéos. Maintenant, n’hésitez plus de les éditer s’ils ne vous ont pas plu si vous avez un iOS.