Les démarches pour la création d’application en réalité augmentée

Avec les différentes avancées technologiques, il est aujourd’hui possible de créer différents projets. Les projets en réalité augmentée attirent d’ailleurs de plus en plus de personnes. Il existe d’ailleurs différents procédés pour créer des applications en réalité augmentée. Mais pour mettre en place un projet de création d’application en réalité augmentée, il faut passer par quelques étapes.

Choisir le bon logiciel

Pour mettre en place une application en réalité augmentée, il n’est pas nécessaire de créer de nouveaux logiciels. En effet, de nombreux logiciels sont disponibles en ligne pour faciliter votre création. Mais pour bien choisir votre logiciel, il faudra déterminer sur quel système d’exploitation vous voulez faire fonctionner votre application en réalité augmentée. Une fois que vous aurez choisi le système, vous pouvez choisir le logiciel avec lequel vous allez créer votre application en réalité virtuelle. Pour un bon choix de logiciel, nous vous conseillons d’opter pour celui qui vous permettra de développer votre application pour qu’il soit compatible avec le ou les systèmes d’exploitation que vous avez choisis pour votre application. Cela vous évitera d’effectuer un double travail.

Les SDK

Les SDK sont également des éléments essentiels de la création d’une application en réalité augmentée. Le choix des SDK est très complexe, car pour chaque type d’application ses SDK. Pensez donc à bien choisir les SDK qui seront compatibles avec votre application pour son bon fonctionnement. Pour vous faciliter la tâche, nous avons quelques critères de sélection pour bien choisir les SDK :

  • Les utilisations prévues pour l’application.
  • Les modélisations de l’application
  • L’extension envisagée de l’application
  • Les habitudes et les données d’entrée de l’application

Il est d’ailleurs important de souligner que pour une optimisation optimale des SDK, il faut posséder des connaissances et des compétences en développement. Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours faire appel à une agence spécialisée dans la création d’application qui se chargera de la création de votre application en réalité augmentée. De nombreuses agences se spécialisent dans la gestion de projets logiciels et de création d’application.

La bonne technique

Avant de vous lancer dans la création de votre application en réalité augmentée, vous devrez choisir la technique de fonctionnement de votre application en réalité augmentée. Vous pouvez opter pour une application en Markerless ou en Marker-based. Ces 2 techniques ont leurs particularités. La technique Markerless permet à l’application de reconnaître des objets sans que ces derniers aient été enregistrés dans la création de l’application. Technique assez complexe, elle nécessite la mise en place d’un algorithme capable d’identifier des objets en fonction de plusieurs critères préalablement définis dans l’appareil de l’utilisateur de l’application. La technique de Marker-based quant à elle consiste à enregistrer au préalable les images utilisées pour l’application. L’application pourra plus facilement rechercher ce que son utilisateur demande et ainsi faciliter sa projection. C’est d’ailleurs la méthode la plus prisée en application sur réalité augmentée.


Des conseils pour les candidats au poste de Community Manager

Les utilisateurs n’apprécient pas seulement l’expérience, mais aussi les liens et les relations qu’ils sont en mesure d’établir avec les entreprises et les autres consommateurs. Bien que le fait d’être un Community Manager prospère ne soit pas une aubaine, nous avons recueilli quelques conseils sur ce qu’il faut pour dénicher un emploi et pour cultiver efficacement une communauté.

Un expert et un ambassadeur

Vous ne vous contenterez pas d’être un expert de l’entreprise ou du produit que vous représenterez, vous les passionnerez également. En tant que Community Manager, vous serez un défenseur et ambassadeur authentique de vos produits et de vos utilisateurs. Vous serez aussi un grand utilisateur de vos produits et comprendrez la ferveur des utilisateurs, que ce soit des plaintes ou des feed-back. Effectuer des recherches sur les facettes pertinentes de l’entreprise avec une finesse est primordial. Vous serez ainsi préparé non seulement pour l’entrevue, mais pour le poste dans l’entreprise. Vous devrez faire une vérification exhaustive des médias sociaux de l’entreprise qui vous interrogent. Cela implique également la connaissance du milieu concurrentiel.

Un défenseur des utilisateurs

La compréhension du produit vous permettra de mieux impliquer et appréhender les clients et les utilisateurs. En tant que Community Manager, vous devrez adorer le produit ou l’entreprise dont vous représenterez, tout en comprenant les faiblesses de l’utilisateur. Vous devrez vous montrer empathique, ce qui vous rendra plus aptes à réagir aux plaintes. Cette constatation s’applique particulièrement aux services clientèle, et les entreprises ont établi des normes élevées dans le domaine du suivi de la clientèle en compatissant avec les consommateurs. Votre rôle sera tout aussi identique.

Des compétences en communication

Vous devez notamment avoir une des caractéristiques suivantes. Vous devez :

  • Avoir la qualité d’un employeur
  • Apte à faire participer les membres de votre communauté à un débat constructif
  • Être conscient de votre mission d’assister les membres de votre communauté et de leur donner des outils de communication réciproque.

Pour y parvenir, vous devrez faire preuve d’efficacité dans la communication et bien articuler votre discours. Pour préparer à une profession de Community Manager, une formation en marketing ou en journalisme serait un atout. Une bonne connaissance de l’écriture vous aidera aussi à être un communicateur compétent.

 Authenticité

Un Community Manager ne se contente pas seulement d’une communication, mais il faut que cela soit authentique. Développez votre sens d’humour quand nécessaire et quelquefois quand ne l’est pas. Simultanément, faites de votre mieux pour être humble et laissez votre œuvre se faire remarquer. Haïssez-vous de vanter ou associer à des titres aussi ridicules ? Prenez les exemples de Dell et Comcast, qui ont prouvé que même les plus prestigieuses marques réussissent à montrer un visage authentique dans leurs relations avec les clients. Le secret pour gagner la confiance de vos consommateurs est votre authenticité et une meilleure connaissance des acteurs qui se dissimulent derrière votre marque plutôt que votre anonymat.


Les 3 facteurs importants de la publicité en ligne

La publicité en ligne joue un rôle important dans la communication externe d’une entreprise ou d’une marque, mais un déclic peut également tout la remettre en cause. Pour qu’elle soit pertinente et efficace, 3 facteurs doivent être pris au sérieux.

1.    Le texte

Pour former votre texte, employez toujours un message percutant en essayant de présenter votre offre de façon distincte et synthétique tout en ciblant vos clients. Différents  leviers sont d’ailleurs mis à votre disposition sur internet. L’idéale est de choisir une phrase simple et courte, celle qui se retiendra facilement et qui sera plus compréhensible. Pour créer une réelle opportunité, osez l’originalité et si possible instaurer un facteur temps pour susciter l’engagement et l’urgence.

Pour avoir une publicité percutante, tenez une promesse pour vous différencier de vos concurrents. Identifiez-vous pour cela sur un élément que vous monopolisez sur votre segment de marché, une économie réalisée, une offre particulière, un avantage clé, un rapport qualité/prix ou une réduction.

Pour faire la différence, sachez qu’une publicité en ligne devient plus intéressante avec une réduction, une livraison offerte, un service après-vente ou autres filons pertinents selon votre stratégie.

Pour en terminer avec votre texte, concluez avec un call-to-action percutant (efficace, direct, concis et coloré) qui peut être un bouton, un lien ou un visuel incitant l’internaute à entreprendre une action (inscription, ajout au panier ou autres).

2.    L’apparence

Il faut dire qu’une publicité avec une belle apparence est beaucoup plus agréable à voir. Pour ce faire, trouvez un design séduisant qui pourrait interpeller l’internaute. Misez sur la qualité, mais attention de bien assurer sa cohérence avec votre charte graphique. Utilisez votre logo et faites en sorte que votre espace publicitaire soit adapté à votre identité :

  • Pour éviter tout flottement, placez un léger cadre pour les bannières avec fond blanc.
  • Pour garder la fluidité, limitez les changements de couleurs pour les formats animés.
  • Pour obtenir un chargement rapide, réduisez au maximum le poids de vos images.

Apportez également de la cohérence globale à la performance de votre publicité si vous souhaitez améliorer la conversion de votre boutique en ligne en : pensant à la visibilité de votre publicité (le CTA doit être détaché de votre texte), à sa cohérence et son visuel (soignez sa couleur car à chaque CTA sa signification)

3.    Le format

Dans le cadre de la publicité en ligne, tachez toujours de vous démarquer en utilisant des formats innovants (mini-jeu, mini-formulaire). Soyez également comme votre cible et optez pour de la publicité mobile bien réalisée. N’oubliez surtout pas aussi que le détail change tout. Pour ce faire : testez, testez et retestez ; appliquez un “capping” à votre publicité ; cherchez le bon timing ; et surtout, croisez les données de vos campagnes.


Bien construire sa newsletter

Si vous avez un site internet, un blog, une boutique en ligne ou une association à gérer, la newsletter se voit comme un important outil de communication pour créer et entretenir un lien de qualité avec vos lecteurs, adhérents ou clients. Pour bien le construire, voici ce que vous devez retenir.

Adapter votre design à votre identité visuelle

Une newsletter crédible est celle qui reflète l’identité visuelle de votre site ou blog. Le moyen le plus simple et efficace est d’intégrer le logo de votre marque en haut pour que vos lecteurs puissent immédiatement vous reconnaître. Pour le reste, assurez-vous que tout soit adapté à votre charte graphique : les polices d’écriture et les couleurs. Adopter le modèle de la pyramide inversée est aussi très conseiller pour construire une bonne newsletter. Pour ce faire, faites que votre message le plus important puisse apparaître en premier afin de captiver l’attention des lecteurs qui ne disposent que très peu de temps à vous accorder. Au-dessus de la ligne de flottaison, placez vos blocs les plus importants afin que vos destinataires n’aient pas à scroller pour le voir et mettez vos blocs accessoires en dessous.

Soigner vos call-to-action

Pour atteindre votre objectif, soignez vos call-to-action pour incitant vos destinataires à interagir avec votre site. Pour les mettre, en valoir et les rendre bien efficaces :

  • Utilisez une couleur qui tranche avec le reste de votre newsletter.
  • Employez un texte avec un verbe d’action : découvrez nos offres, je m’inscris, ou autres.
  • Placez-le à un endroit stratégique.

Si votre newsletter a un objectif plus large, vos boutons d’appel à l’action doivent particulièrement être importants puisqu’ils vont permettre de renvoyer les lecteurs intéressés par tel ou tel élément vers la page correspondante.

Inclure des liens vers vos pages sur les réseaux sociaux

Une newsletter doit bien s’intégrer dans une stratégie de communication plus globale. Pour ce faire,  intégrez des liens vers votre site et vos réseaux sociaux afin de bien construire une communauté et fidéliser une audience.

Optimiser l’apparence de votre newsletter en boîte de réception

Pour être facilement identifiables par vos abonnés, concentrez-vous sur l’optimisation de l’objet, le preheader et le nom de l’expéditeur de votre newsletter. Cela vous permettra d’ailleurs de maximiser votre taux d’ouverture. Au-delà du contenu, il est aussi question de bien paramétrer les éléments qui apparaissent en boîte de réception avant toute ouverture. L’objet ne doit pas dépasser les 50 caractères certes, mais il doit bien attirer l’attention de votre contact, lui donner une idée du contenu de l’email et surtout le convaincre de l’ouvrir. Le preheader quant à lui est un texte de prévisualisation de 35 caractères maximum (adapté au mobile) qui apparaît généralement après l’objet d’un email en boîte de réception. Destiné à donner un aperçu du contenu, paramétrez-le pour une meilleure personnalisation et pour créer un bon lien miroir pour votre email.


Application mobile sur Android : quand elle se plante, voici les étapes à suivre

Quand une application mobile se plante, elle  ne s’ouvre pas, se ferme toute seule ou cesse de répondre. Sans crier gare, on a déjà tous connu cette situation. Pour éviter que ce problème ne se répète, il faut le résoudre avec quelques astuces.

Redémarrez votre smartphone Android ou forcez l’arrêt de l’application

Avant de tout remettre à zéro, essayer d’abord la solution la plus facile, le redémarrage de votre Smartphone. Cette action peut bien vous sauver si votre appareil n’a été redémarré depuis longtemps. Sur le long terme, les applications en arrière-plan sur votre appareil peuvent avoir de mauvaises répercussions sur le fonctionnement de votre appareil. Ce processus remettra alors à zéro votre smartphone au niveau des applications et des processus qui ont été ouverts. Si le problème est mineur, le redémarrage devrait largement suffire.

Après le redémarrage, si le problème persiste, tentez de forcer l’arrêt de l’application défaillante en vous rendant dans les paramètres, Applications et notifications, choisissez l’application défaillante puis appuyez juste sur Forcer l’arrêt.

Vider le cache de l’application mobile Android

L’alternative suivante consiste vider le cache de l’application défaillante. Pour ce faire, allez dans Paramètres, Applications et notifications, puis choisissez l’application mobile défaillante, allez dans Stockage et cliquez sur Vider le cache. Au prochain lancement, votre application mobile sera un peu plus lente, mais rassurez-vous que si le problème n’était pas trop sérieux, la situation devrait revenir à la normale.

Mettre l’application mobile à jour ou désinstaller puis réinstaller

Pour l’application mobile défaillante, vérifiez si une mise à jour est disponible en vous rendant sur Google Play Store. Si aucune mise à jour n’est pas disponible pour le moment, tenez de la désinstaller puis la réinstaller. Notons que cette dernière solution est possible uniquement sur les applications  installées et non sur les applications en native sur votre appareil. Pour ces applications, la seule option qui reste est de les rooter ou supprimer les dernières mises à jour.

Rétablir la configuration d’usine de votre smartphone Android

La dernière solution possible serait d’employer la méthode forte, celle de rétablir la configuration d’usine de votre appareil mobile. Sauvegarder avant toute chose vos données personnelles puis suivez les instructions suivantes :

  • Ouvrir l’application Paramètres.
  • Aller sur Système puis sur Options de réinitialisation.
  • Appuyez sur Effacez toutes données (rétablir la configuration d’usine).
  • Appuyer sur Redémarrage de l’appareil.
  • Configurer l’appareil puis restaurer vos données.

En tentant toutes ces solutions, vous pouvez pratiquement utiliser à nouveau et sans problème votre appareil mobile et surtout votre application mobile préférée. Tout cela peut vous prendre quelques minutes, voire quelques heures, mais ce qui est important, c’est que vous aurez moins de casse-tête.


Débuter efficacement dans le blogging 

Vous avez toujours rêvé de créer un blog, mais vous ne savez pas vraiment par où commencer ? C’est le bon moment de vous lancer dans l’aventure. Pour débuter efficacement dans le blogging et sans se perdre dans les différents processus, sachez exactement par où commencer ?

Trouver un sujet qui vous plaît et le nom du blog

Trouver le bon sujet de blog peut être un vrai casse-tête, car deux paramètres doivent être réunis :

·      La passion

Comme vous allez passer de longues heures devant votre ordinateur à tenir votre blog, il est important que le sujet vous donne toujours envie d’y travailler dessus. Dans le cas contraire, vous allez vite le mettre de côté et laisser en vain vos efforts.

·      La monétisation

En plus d’être un sujet qui vous passionne, il doit aussi être monétisable, car oui un blog peut être un bon moyen de générer du chiffre d’affaires.  Pour qu’il puisse vous apporter de l’argent, il est important qu’il intéresse les lecteurs et qu’il concerne un domaine où il n’y  a pas beaucoup de concurrence.

Après avoir combiné toutes les possibilités, vous aurez votre sujet de blog et il est temps pour vous de lui trouver un nom. Beaucoup de blogueurs prennent du temps là-dessus, car comme avec le nom d’un petit bébé, le nom d’un blog a aussi une grande importance toutefois sachez que la qualité du contenu que vous allez proposer prime, peu importe le nom que vous allez lui attribuer. Toutefois, optez pour un nom assez court et facile à retenir, et pensez à des mots qui représentent votre univers.

Choisir une plateforme, un hébergeur et un nom de domaine

Le choix de la plateforme qui va héberger votre blog est un sujet dur. Deux choix se proposent à vous :

  • Wix : une solution facile à prendre en main et offrant de nombreuses fonctionnalités donc elle est faite pour les personnes ayant très peu de connaissances en matière de création de site web. Même si c’est un outil intuitif, il a aussi ses limites quand vous voulez aller un peu loin.
  • WordPress : lorsqu’on part de 0, cette plateforme n’est pas évidente à prendre en main, car vous allez passer des heures à la comprendre et à créer un blog sympa et surtout fonctionnel. Très personnalisable, vous êtes plus libre dans votre création.   

L’hébergeur est le site qui va stocker les données de votre blog en ligne par contre le nom de domaine est l’adresse de votre site, celle que les internautes vont taper dans la barre de recherche de leur navigateur. Avec Wix, plus besoin de chercher un hébergement pour les forfaits Premium puisque la plateforme en propose incluant un nom de domaine. Avec WordPress par contre, vous devrez trouver un hébergeur puis installer WordPress.org et passer à la création de votre site.

Créer un blog qui déchire et proposer des contenus de qualité

Le moment est venu de passer à la création de votre blog. Sur Wix, de nombreux thèmes sont mis à votre disposition afin de vous laisser personnaliser votre thématique à votre guise. Le choix est un peu plus réduit sur WordPress avec les thèmes gratuits, des thèmes payants sont tout de même proposés. En plus de créer un environnement chaleureux et accueillant, pensez également aux aspects plus techniques (sécurité, l’inscription à votre newsletter, les mentions légales).  

Une fois que votre blog est créé, concentrez-vous maintenant sur ce que vous allez publier. Votre contenu doit être de qualité :

  • Pas moins de 800 mots par article.
  • Publication à fréquence régulière (au moins 2 fois par semaine).
  • Privilégiez des phrases simples pour éviter les fautes.
  • Utiliser de belles images pour vos contenus.
  • Adressez-vous aux lecteurs et faites appel à l’action.

À travers vos contenus, faites aussi en sorte d’attirer du trafic :

  • En créant des contenus optimisés SEO.
  • En utilisant les réseaux sociaux.
  • En optant pour la publicité payante.

En écrivant des articles invités afin de se faire connaître et de toucher une audience différente.


Les nouvelles fonctionnalités de Facebook

Facebook introduit constamment de nouvelles fonctionnalités et les diffuse lentement aux utilisateurs. Il est difficile de suivre tous les changements ou de savoir ce qui est nouveau et utile dans le plus grand réseau social du monde. Bien sûr, Facebook offre plus que les réseaux sociaux qui est sa fonction principale. Aujourd’hui, ce leader mondial du réseau social comprend un écosystème d’applications et le service Facebook Messenger est suffisamment puissant pour se rivaliser à Google et Hangouts et à d’autres applications de messagerie instantanée. Voici quelques fonctionnalités méconnues de Facebook et que vous devriez utiliser maintenant.

Configurer des réponses automatiques sur Messenger

Dans un monde numérique où nous semblons tous être plus disponibles et où certains consommateurs s’attendent à un service 24 heures sur 24, il est important de se rappeler que nous ne pouvons pas toujours être disponibles sur les médias sociaux tout le temps. Parfois, nous sommes en réunion ou nous traitons des clients importants ou nous sommes en vacances. Avec les réponses automatiques sur Messenger, si quelqu’un envoie un message privé à votre page Facebook, comment pouvez-vous lui indiquer que, même si vous n’êtes pas disponible pour le moment, son message est important pour vous et que vous lui répondrez dès que vous le pourrez? La réponse consiste à configurer une réponse instantanée sur Facebook Messenger!

Les réponses instantanées sont des messages envoyés automatiquement en tant que première réponse de votre page aux nouveaux messages. Par exemple, vous pouvez utiliser votre message de réponse instantanée pour informer les clients que vous leur reviendrez bientôt ou pour les remercier de contacter votre page. Pour activer les réponses instantanées pour votre page:

  • Cliquez sur Paramètres en haut de votre page.
  • Cliquez sur Messagerie dans la colonne de gauche
  • Sous Envoyer des réponses instantanées à toute personne qui envoie un message à votre page, sélectionnez Oui
  • Pour modifier votre message de réponse instantanée, cliquez sur Modifier, mettez à jour le message, puis cliquez sur Enregistrer

Ajouter un contact Legacy pour gérer votre compte après votre décès

Une fois que vous êtes décédé, qu’advient-il de votre compte Facebook, avec tous vos messages, photos et données? Tout comme si vous aviez fait un testament pour donner vos biens matériels à un être cher, Facebook vous permet de donner le contrôle de votre compte à quelqu’un. C’est ce qu’on appelle un contact hérité, et il est assez facile d’en ajouter un. Il suffit de choisir quelqu’un parmi vos amis Facebook et de choisir si vous souhaitez qu’ils puissent télécharger une archive de toutes vos photos, publications et informations de profil.

Votre contact Legacy aura la possibilité d’écrire un message en haut de votre calendrier, de répondre aux demandes d’amis et de modifier le profil et les photos de couverture. Votre contact hérité ne peut pas vous imiter. Ils peuvent parler sur votre compte, mais seulement comme eux-mêmes, pas comme vous. Vous pouvez également choisir de ne pas ajouter de contact hérité et de supprimer votre compte lors de votre décès. Vous devez vraiment activer cette fonctionnalité immédiatement, car sinon, le processus d’accès au compte d’une personne décédée est fastidieux.

Parcourez votre histoire FB avec On This Day ou Ce jour-là

À ce stade, Facebook est à peu près l’histoire numérique de votre vie. Tout comme les sites pour savoir ce qui s’est passé ce jour-là dans l’histoire, Facebook vous permet maintenant de remonter dans le temps pour voir ce qui se passait ce jour-là. Cela s’appelle On This Day, et c’est plutôt chouette.

Vous pouvez consulter votre historique à tout moment en visitant Facebook.com/Ce jour-là, mais vous n’obtiendrez pas toujours un succès. Activez plutôt les notifications pour OnThisDay, de sorte qu’à chaque fois qu’un événement historique se produit, il apparaîtra dans votre fil d’actualité ou Facebook vous alertera de cet événement.


Une brève histoire de la publicité en ligne

Pour la plupart des personnes nées après 1995, il peut être difficile d’imaginer un monde sans Internet. C’est ici que nous effectuons presque tout. Internet est un carrefour pour tous les aspects de la vie contemporaine. C’est sur Internet que nous nous engageons notre contenu publicitaire quotidien depuis près de 30 ans.

L’Internet avant l’Internet

Presque tout le monde sait et méprise le spam. Quasi omniprésent, il répète l’envoi de messages non sollicités à travers des plates-formes. La plus populaire de ces plates-formes de pollupostage est le courriel. Mais l’utilisation du spam est antérieure de deux décennies à l’internet moderne. Le tout premier spam a été expédié en date du 03 mai 1978 à 400 utilisateurs du répertoire ARPAnet. ARPAnet est reconnu comme le premier Internet. C’est un réseau privé pour le partage d’informations entre les meilleures universités/centres de recherche. C’était une publicité pour une entreprise de matériel informatique pour étendre leur portée aux amateurs de technologie. Le pollupostage demeure un jalon essentiel de la publicité en ligne. Avant que le Web ne soit accessible au public, c’était un moyen de communiquer avec les clients des spécialistes du marketing.

Les bannières ondulantes

La première publicité affichée sur le Web était en 1994, une bannière publicitaire en ligne largement révoquée. AT&T a payé 30 000 $ pour trois mois d’hébergement sur un site Web du magazine Wired. Cependant, leur investissement a été récompensé par un taux de clic de 44 %. Le World Wide Web était un endroit où les marques pouvaient se connecter avec des clients potentiels. Il a été incroyablement efficace et a immédiatement servi de modèle pour les décennies à venir. Depuis, Internet et la publicité en ligne ont explosé en popularité. Une autre innovation majeure est apparue en 1995, le CPM (coût par mille). Ce “mille” réfère au taux standard de “coût pour mille impressions” de l’industrie. DoubleClick a été publiée en 1996. Son acquisition par Google a fait l’objet d’une audience antitrust en 2007.

Les réseaux sociaux

Le domaine de la publicité en ligne a évolué de façon exponentielle depuis l’aube du 21e siècle. Il s’agit de publicités pop-up ou de modèle de paiement au clic. Chaque bond en avant a rapproché ce domaine de la suprématie absolue de l’industrie. Aujourd’hui, des milliards d’individus comptent sur les médias sociaux. Avec les moteurs de recherche, les médias sociaux constituent la moitié des deux épines de l’Internet. Autour desquelles sont basés presque tous les autres sites Web. Les médias sociaux sont également responsables de l’augmentation spectaculaire du contenu marketing vidéo. Ils ont contribué à faire proliférer à un niveau presque inimaginable. Le recours de Facebook est plus fréquent avec la vidéo qu’avec le contenu photo ou texte. Un tiers des reportages Instagram les plus consultés sont par marque. 65 % des impressions publicitaires d’Instagram ont été réalisées par vidéo.


Coup d’envoi de la saison de dons sur Facebook et Instagram

Le temps des fêtes, c’est l’occasion de redonner aux gens et aux causes qui tiennent à cœur. Et cette année, Facebook et Instagram versent des dons à des organismes à but non-lucratif lors de la journée des dons. Ils lancent également de nouveaux produits pour rendre les dons plus transparents sur leurs applications.

Jumelage de dons de 7 millions de dollars

Mardi après l’Action de grâces, le 3 décembre, on célébrera la journée de soutien aux organismes sans but lucratif. Ce jour, Facebook et Instagram verseront jusqu’à 7 millions de dollars de dons à des organismes américains. Ce sera par l’entremise de collectes de fonds et du bouton “Faire un don” sur Facebook. On peut consulter les modalités complètes de leur jumelage de dons. Ils travaillent également avec des organismes sans but lucratif pour créer une fonctionnalité sur Facebook. Elle permettra aux gens de donner plus facilement de l’argent et du temps. Ils espèrent lancer cette fonctionnalité l’année prochaine.

Nouveaux outils pour la collecte de fonds

Des nouveaux outils sont disponibles sur leurs sites pour favoriser les collectes de fonds, comme :

·      Des stickers dans Facebook Stories

C’est une nouvelle manière pour les gens de rallier leurs amis à une cause. Il permet de faire connaître les collecteurs de fonds. En quelques clics, ils peuvent ajouter un sticker de collecte de fonds aux stories des amis. L’objectif est de promouvoir la collecte de fonds personnelle ou à but non-lucratif spécifique. Les GRAMMYs latins viennent d’utiliser cette nouvelle fonctionnalité pour conduire les gens à la collecte de fonds pour leur fondation.

·      Jeu en direct

L’année dernière, ils ont déclenché le test des jeux en direct aux États-Unis. Cependant, vingt-cinq créateurs de jeux ont recueilli plus de 180 000 $ pour des organismes de bienfaisance. Aujourd’hui, ils lancent des outils caritatifs en direct pour tous les créateurs de Facebook Gaming. Les créateurs de jeu partenaire sont disponibles sur Facebook. Au cours, les créateurs de jeux peuvent désormais :

  • Sélectionner les causes à soutenir
  • Paramétrer les objectifs de dons
  • Insérer une mesure de progression des dons
  • Partager les alertes de dons dans une vidéo en direct

·      Le bouton “Faire un don” d’Instagram sur les profils de comptes d’entreprise

Le nouveau bouton “Faire un don” sur Instagram permet aux organismes, ayant un compte d’entreprise, de recueillir des fonds directement à partir de leur profil. Cela simplifiera davantage leur soutien au sein de leur communauté. On précise que chaque dollar compte et tout ce qui est recueilli est versé directement aux organismes. Le mois dernier, plus de deux milliards de dollars ont été recueillis pour des causes en utilisant leurs outils. Facebook et Instagram sont très reconnaissants de la passion des donateurs et de leur générosité à redonner aux autres.


Les objectifs élémentaires d’un Community Manager

Les communautés survivent, prospèrent et réussissent grâce aux capacités de leurs managers. De modérateur dans leur vie passée à technologue, conservateur, initiateur, analyste et stratège, le manager porte plusieurs casquettes. La responsabilité du Community Manager ne cesse de se renforcer. Quoique, il est difficile d’encadrer le rôle d’un Community Manager, mais il y a quelques objectifs qui réussissent.

La défense et l’animation de la communauté

Les Community Managers doivent d’abord être loyaux envers leurs membres, puis envers la marque. Ils doivent :

  • Agir dans une optique d’intérêt supérieur des membres
  • Équilibrer le besoin de plus de contenu élaboré par les utilisateurs plutôt que de contenu de marque
  • Faciliter des conversations significatives
  • Faciliter la résolution des différends
  • Porter les plaintes à un niveau plus élevé

L’acquisition d’utilisateurs et de croissance

Un Community Manager doit veiller à la croissance continue de la communauté continue.

Il s’agit de :

  • Créer du contenu intéressant
  • Attirer les premiers leaders d’opinion de l’espace
  • Trouver de nouvelles tactiques d’engagement comme le jeu
  • Tirer parti d’un contenu précieux pour faciliter la croissance organique de la communauté

Ils doivent se rapprocher des membres et créer plus de moyens de conversation avec eux. Les Community Managers doivent également bénéficier d’une technologie de pointe. Ils doivent mettre à niveau la plate-forme et ajouter de nouvelles fonctionnalités pour offrir une expérience d’engagement riche aux membres.

Le contexte de la culture interne

Les Community Managers doivent être des leaders. Puis, les membres de l’équipe doivent être capables de décider quand ils peuvent s’engager et se retirer. Ils doivent :

  • Créer des politiques pour la communauté
  • Être capables de travailler étroitement avec les membres
  • Prendre des décisions-clés
  • Assurer la discipline
  • Gérer les critiques des membres et des utilisateurs
  • Veiller que chaque membre se sente partie intégrante de la communauté

La gérance de la marque

Les gestionnaires de communauté doivent protéger parallèlement l’image de marque de la communauté et celle du produit ou du service. La gestion des situations, en particulier la gestion de la rétroaction négative, est très essentielle. Cela assure que la communauté est une plateforme de discussion ouverte et non un porte-parole de l’entreprise. Dans l’ensemble, toutes les actions du Community Manager devraient avoir une influence positive sur la marque pour les utilisateurs.

L’analyse

Les Community Managers doivent recueillir les commentaires de la communauté sur l’image de marque. Ensuite, ils les transmettent au service du marketing. Ils doivent également suivre les indicateurs de croissance et d’engagement de la communauté. Ils visent continuellement à améliorer le nombre de membres de la communauté. Cependant, avec un rôle en constante évolution, un Comminuty Manager peut apprendre de nouvelles technologies, disciplines et pratiques. Mais au fond, il doit prendre soin de la communauté par tous les moyens possibles.