Quand l’intelligence artificielle entre dans le monde du référencement

L’intelligence artificielle est une science qui a été créée afin de donner à des robots une intelligence très proche de celle des hommes. Grâce à cette nouvelle technologie, les machines sont aujourd’hui capables d’accomplir des tâches propres aux humains. Autonomes, ces derniers sont capables d’apprendre et de prendre une décision logique sans l’intervention d’un humain. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle intègre le monde du SEO et semble avoir une grande réussite. Explications.

L’intelligence artificielle pour référencer un site internet

L’intelligence artificielle est depuis ces derniers temps utilisée par des entreprises pour référencer leurs sites web. Cette technologie est capable de générer automatiquement des contenus d’une excellente qualité. Pour cela, la machine rassemble les données informatiques trouvées sur le web, se rapportant au sujet, pour lui servir de sources. Elle regroupe par la suite les informations pertinentes afin de les combiner dans un seul article. Grâce à diverses fonctions présentes sur Google, comme Google Search Console, l’intelligence artificielle peut recueillir le nombre de visites de chaque site qui lui a servi de source. Elle peut également identifier les mots-clés les plus recherchés pour ensuite les inclure dans leur article.

L’intelligence artificielle pour apporter un changement dans le SEO

L’intelligence artificielle présente pour la plupart des entreprises de grands avantages en matière de référencement. Très innovante, cette nouvelle technologie permet d’automatiser l’intégration de mots-clés dans les contenus de site web afin de rendre ces derniers plus pertinents. C’est également un moyen très ingénieux d’atteindre les internautes cibles, plus précisément si le site internet en question propose des produits ou des services en ligne. En bref, l’intelligence artificielle permet aux entreprises d’obtenir des contenus web de très bonne qualité en un temps record. De plus, le coût d’une machine génératrice de contenu est largement moins cher que le salaire mensuel d’un rédacteur web. Il faut donc avouer que l’intelligence artificielle fait progresser les entreprises dans le domaine du référencement et aussi du marketing.

L’avenir du référencement face à l’intelligence artificielle

Dans le monde du référencement, l’intelligence artificielle étudie la façon dont les internautes lancent des requêtes sur Internet. Comme le comportement de ces utilisateurs d’Internet change constamment, la technologie de l’intelligence artificielle est elle aussi en constante évolution. Dans le monde professionnel comme dans le monde personnel, les gens ont tendance à s’adresser directement aux appareils intelligents, de vive voix. On observe également dans le cadre des entreprises des appareils d’apprentissages ou des assistants personnels capables de communiquer tels des hommes. Au quotidien, les appareils domotiques à commande vocale ou les assistants à commande vocale dans les voitures témoignent d’une grande praticité, ce qui joue en la faveur de l’intelligence artificielle. Ainsi, certains experts affirment que l’avenir du référencement repose sur l’intelligence artificielle, notamment la recherche vocale.


Des films gratuits avec de la publicité sur YouTube

Depuis ces dernières années, la publicité en ligne est devenue le moyen efficace pour séduire le public. Pour sa part, YouTube veut se faire de l’argent en intégrant proposant les publicités de ses clients dans ses films gratuits.

Un service de location de films chez YouTube

Comme sur iTunes et Amazon Prime, c’est autour de YouTube de proposer un service de location de films. Avec ce service, la plateforme de vidéos de Google a choisi d’exploiter ce secteur en expérimentant un autre modèle économique. Celui-ci permet à sa communauté d’accéder à des films gratuits, mais avec des petits arrêts publicitaires comme à l’instar de la télévision.

Des films hollywoodiens pour tous

YouTube a discrètement lancé son service de films proposé gratuitement avec de la publicité depuis le mois d’octobre et AdAge souligne qu’il s’agit bel et bien des fils hollywoodiens. Vous voulez regarder Terminator, La Revanche d’une Blonde et bien d’autres encore sur YouTube, c’est possible, mais avec de la publicité. Rappelons que c’est sur la section que le site a généralement fait payer ses utilisateurs, mais grâce à l’insertion de la publicité, la plateforme a fait la promotion de ces films.

Une idée qui provient de sa communauté

Le directeur de la gestion des produits chez YouTube, Rohit Dhawan annonce que c’est grâce à la demande des utilisateurs que le site a pu aller au-delà de la simple offre de films payants. En proposant ces films gratuitement, les utilisateurs pourront parfaitement profiter de cette occasion et les annonceurs quant à eux verront cette offre comme une belle opportunité. En passant, ce responsable est même allé à dire que « YouTube pourrait même proposer aux marques de sponsoriser la diffusion gratuite d’un film en particulier sur le site».

Pour l’instant, ce modèle n’en est encore qu’à ses débuts et pour ce qui en est de son évolution, tout dépendra aussi des studios d’Hollywood. Si ces derniers veulent ajouter YouTube dans parmi leurs canaux de distributions, tout le monde jouira d’un bel avantage. Jusqu’à ce jour, les studios d’Hollywood travaillent actuellement avec des canaux de distribution traditionnels comme :

  • les salles de cinéma
  • les DVD

la télévision.

100 films sont maintenant disponibles gratuitement sur YouTube, mais plus tard, d’autres films devraient être mis en ligne.

YouTube et Netflix, une belle concurrence

Petit à petit, YouTube arrivera sans doute à devenir le concurrent de Netflix, mais avec un modèle gratuit. Actuellement, YouTube, la plateforme de Google dans on abonnement premium propose déjà des séries originales. La diffusion de films est également dans son projet, mais il veut la gratuité (avec une publicité en contrepartie) contrairement à Netflix.


Les réalités augmentées les plus innovantes

La réalité augmentée est une technologie de plus en plus utilisée. Certaines applications de réalité augmentée sont très innovantes. Les consommateurs y sont assez réceptifs. Ça les immerge dans des environnements qui stimulent le toucher, l’ouïe ou l’odorat. La perception de la réalité devient intéressante. Certaines grandes marques et d’autres ont adhéré à cette innovation technologique.

 

La réalité augmentée au service des grandes marques

De grandes marques comme Pepsi, Disney ou L’Oréal ont adhéré à cette technologie. Elles ont utilisé des techniques de réalité augmentée innovantes. Pepsi a surpris les usagers des transports à Londres. La marque a optimisé un panneau d’affichage d’arrêt de bus avec la réalité augmentée. Les voyageurs ont été surpris en voyant rôder un tigre. Deux autres surprises étaient aussi au rendez-vous. Le tentacule d’un extraterrestre saisissait les passants. Ou bien, une météorite surprenait en s’écrasant.

L’Oréal utilise la réalité augmentée pour promouvoir ses collections de maquillage. La marque propose une application appelée YouCam Makeup. Grâce à elle, les consommatrices peuvent essayer et acheter les produits via l’application. Celle-ci propose 64 looks virtuels pour les clientes dans différents pays. Il s’agit de l’Inde, des États-Unis, du Mexique et de la Russie. C’est une expérience originale et inédite.

Disney a mis au point une technologie qui utilise la réalité augmentée. Elle surprend parce que les personnages dans les albums de coloriage s’affichent en 3D quand on les colorie.

 

Une réalité augmentée innovante utilisée par l’Armée américaine

L’Armée américaine a notamment utilisé la technologie de réalité augmentée tactile. Cela permet aux soldats d’utiliser un viseur très pratique. Il les aide à localiser de manière précise leurs positions ainsi que celle des autres. Ils peuvent ainsi connaître la position de leurs amis et leurs ennemis. Le viseur est connecté à une tablette et à un viseur thermique. Il s’agit d’une connexion sans fil. La tablette se porte à la taille. Quant au viseur thermique, il est monté sur une carabine ou un fusil. C’est une application très innovante. À terme, cette technologie pourrait remplacer les lunettes de vue nocturne ainsi que les GPS.

Giphy World, Ikea Place et Euclidean Lands

Voici 3 exemples de réalités augmentées innovantes.

L’application Giphy World permet d’insérer des GIF dans son environnement. Ils peuvent être vus à travers la caméra de son téléphone. C’est amusant, car ils semblent flotter dans les airs tournoyant autour. Une immersion dans un monde étonnant.

Ikea Place est une application très pratique et utile. La réalité augmentée va aider le consommateur. Il pourra placer numériquement dans sa maison ses meubles Ikea. Cela lui permet de voir comment ils s’intègrent dans son intérieur.

Le jeu de stratégie Euclidean Lands utilise la réalité augmentée. Les utilisateurs peuvent déplacer des personnages. Ceux-ci baignent dans un monde numérique qui est modelé en 3D. L’utilisateur peut jouer différentes histoires. Dans l’espace réel, le jeu est visible sous tous les angles.


Gros ménage, 1,5 milliard de faux comptes retirés

Ce n’est pas la première fois que Facebook lutte contre les faux comptes. Ces six derniers mois, la plateforme a fait l’effort de supprimer 1,5 milliard comptes.

Facebook : les faux comptes représentent 3 à 4 % de sa communauté

3 à 4 % des comptes Facebook créés sont des faux et dans la plupart du temps, ces derniers inondent les utilisateurs de spams, mais surtout d’arnaques. Les faux comptes envoient souvent des messages d’offre de crédit, d’arnaques, de produits suspects et nombreux des utilisateurs les prennent vraiment à cœur ce qui crée après une plaie pour eux.

Un compte créé sous une fausse identité peut gratuitement et facilement toucher un très grand nombre d’audiences. Cette situation a alerté Facebook, car il veut protéger sa communauté des commerciaux sans scrupules et des arnaqueurs, c’est pourquoi il a récemment accéléré le rythme de suppression de ces faux comptes.

Facebook cible plusieurs principales catégories de comptes

Pour lutter contre ce fléau, le réseau social a ciblé 6 principales catégories de comptes. Dans son viseur d’élimination, Facebook a éliminé les comptes qui :

  • diffusent des contenus avec de la nudité, de la pornographie
  • portent de fausses identités
  • dispersent des discours de haine
  • font l’apologie du terrorisme
  • sont dédiés au spam
  • répandent des scènes de violence.

Depuis avril, 2 nouvelles catégories sont entrées dans sa liste dont les ceux responsables de harcèlement et ceux diffusant des contenus pédopornographiques.

Plus d’un milliard de faux comptes éliminés

Le second trimestre 2018, 800 millions de faux comptes ont été supprimés contre 534 millions au premier trimestre 2018. En 6 mois, la progression est exponentielle, car il est arrivé à supprimer 1,5 milliard de faux comptes, un record pour Facebook. Dans son rapport, il a été souligné que dans les minutes qui suivent la création de ces comptes, Facebook a pu détecter et éliminer la plupart d’entre eux.

Les restes qui ne représentent que 0,4 % des faux comptes sont par contre passés à travers les mailles du filet. Pour ces derniers, ce sont souvent les signalements reçus par le réseau social suivi d’une petite enquête qui le pousse à procéder à l’élimination d’un faux compte.

Un système amélioré

Pour rassurer ses utilisateurs et pour répondre aux nombreuses critiques qu’il a récemment reçues, Facebook se devait de réagir très rapidement. Il affirme que ce grand pas s’accompagne d’une vérification humaine et d’un algorithme améliorés. Ses efforts ne semblent pas s’arrêter là car on sait aussi que Facebook se préparer pour lutter contre deux autres contenus sensationnalistes et provocateurs. Comment Facebook veut raviver son image auprès de ses utilisateurs et de ses concurrents, le nombre de suppressions devrait encore augmenter donc d’ici les prochains mois.


Zoom sur le fonctionnement de Google Adwords

Bon nombre de particuliers et d’entreprises recourent actuellement à Google Adwords pour gagner plus de notoriété sur internet. Il leur est ainsi impératif de bien savoir le fonctionnement de ce système avant de pouvoir profiter de tous ses avantages. Leur réussite dans ce domaine dépend entièrement de leur maîtrise de ce dernier.

 

Google Adwords : son fonctionnement de A à Z

D’après les experts en Inbound marketing, le Google Adwords désigne un outil performant en pleine croissance. Ce système de publicité laisse la possibilité aux annonceurs d’apparaître en de bonnes positions dans les résultats du moteur de recherche de Google en employant des mots clés précis. Ce procédé est simple à utiliser et permet de bien maîtriser son budget. L’intéressé sera libre de définir les « keywords » appropriés, de choisir le moteur de recherche, le lieu de diffusion et le format de la publicité. Ensuite, il pourra rédiger son annonce en fonction de ses objectifs. La qualité et la pertinence des informations publiées permettent de réduire les dépenses et d’apparaître dans les premières places dans les résultats de Google.

 

Conseils utiles pour améliorer son score de qualité

Il est préférable de bien déterminer le CPC maximum pour chaque mot clé afin d’éviter les déficits. Cela augmentera les chances de placer l’annonce en Premium, c’est-à-dire dans les meilleures positions des résultats de recherche. Il faut par ailleurs que les mots clés employés soient particulièrement pertinents. C’est aussi valable pour le lien ainsi que la page de destination. Le score de qualité de l’annonce est noté de 1 à 10. On peut donc affirmer que l’utilisation de ce système d’enchère requiert de l’expérience, mais non d’avoir de la chance ni de l’audace.

Par ailleurs, la création d’une entreprise peut se faire en 10 minutes seulement. De plus, tout le monde a le droit de s’inscrire à Google Adwords gratuitement. Même si la publicité n’a pas porté ses fruits, il n’y a aucuns frais à payer. Par contre, la compagne de Google Adwords est facturée au coût par clic ou CPC. Une fois l’objectif mensuel de CPC atteint, l’annonce cessera d’exister et la mission est donc accomplie.


Les vidéos, levier de référencement, encore faut-il qu’elles soient référencées et bien référencées !

Une vidéo c’est dynamique et percutant. Si elle est originale, humoristique, intéressante, elle sera visionnée mais aussi sera aimée, commentée et même partagée. Les utiliser est véritablement un levier positif.

Si le référencement d’un site est primordial, celui d’une vidéo est tout aussi important. Une vidéo qui n’est pas vue ne vous apportera aucun bénéfice n’est-ce-pas ? Et pour être vu au milieu de milliers ou millions de vidéos, cela demande une bonne, pour ne pas dire parfaite, connaissance des techniques de référencement de vidéos.

Quelle plateforme utiliser pour mettre en ligne sa vidéo ?

On sait que Google est le premier moteur de recherches, que Youtube est le second, et que les deux sont mariés. Vous êtes nombreux de ce fait à penser que se limiter à YouTube est largement suffisant. Et pourtant non. N’hésitez pas à diffuser sur les différentes plateformes existantes.

A l’inverse, négliger Google et YouTube serait une grave erreur !

 

Pourquoi référencer ses vidéos ?

Parce qu’elles sont de plus en plus suggérées par les moteurs de recherches en réponse aux requêtes des Internautes. Elles sont aussi particulièrement appréciées de ces derniers. Il est plus simple et plus dynamique de regarder et écouter que lire, d’où que l’on soit, quel que soit le sujet.

Bien référencer c’est gagner en visibilité et on le sait, la concurrence est forte sur la toile et aujourd’hui s’accentue pour ce qui concerne les vidéos. Profitez du créneau car le référencement en la matière n’est pas encore aussi bien maitrisé et mis en œuvre qu’il ne l’est pour les sites.

Et des vidéos vues, partagées, ce sont des prospects captés et qui peuvent être amenés, par ce biais, sur votre page.

Quel que soit votre secteur d’activité, la vidéo vous sera toujours favorable. Sachez saisir cette opportunité.

Comment bien se positionner ?

Concentrez-vous sur des points clefs :

  • Les mots clefs
  • Le contenu pertinent
  • La qualité de l’image et du son
  • Le choix de la miniature
  • L’utilisation des mots clefs dans la description et dans les sous-titres
  • Une description riche mais synthétique, mettant en avant les points forts
  • Le renseignement intégral des informations dans les fiches de chacune des plateformes
  • L’inclusion de Netlinking avec des liens de qualité plutôt qu’en quantité

Pourquoi travailler avec une agence web ?

Le monde du numérique en perpétuelle évolution incite les entrepreneurs à chercher la perfection en matière d’e-réputation. Une agence web est l’un des moyens pour y arriver. Pourquoi donc travailler avec une agence web ?

Pour bénéficier de nombreux services

Ayant pour vocation à travailler étroitement avec chaque client, l’agence effectue avant tout, la réalisation de vos besoins comme la création d’un site web, référencement à la mode, marketing digital, web design, community management, mailing … Pour ce faire, étudier l’environnement qui entoure l’intéressé tel que la concurrence fait partie de ses attributions. Le but étant de dégager la stratégie adéquate et pertinente selon des attentes définies au préalable, sans pour autant négliger le stade de dialogue et de compromis. Aussi, il en va de même pour la proposition de solution sur-mesure pour plus d’efficacité touchant la visibilité ainsi que le rendement. Les défis à relever consistent à attirer le plus d’internautes à visiter, à acheter, à s’abonner, à augmenter le nombre d’annonceurs publicitaires … sur la plateforme.

Pour atteindre des objectifs

Grâce à l’agence web, vous êtes sûr d’atteindre vos objectifs grâce à leurs compétences. Une agence web est souvent composée d’une équipe qui travaille d’arrache-pied pour satisfaire au maximum ses clients. Il faut savoir que chaque élément d’une agence web a été formé pour pouvoir répondre aux différentes demandes des clients. La bonne personne est donc à la bonne place dans une agence web. Cela également pour expliquer que chaque problème a une solution lorsque vous faites appel à une agence web, à la différence d’un agent freelance qui en principe travaille seul. Les nombreux spécialistes qui composent l’équipe d’une agence web favorisent assurément la continuité du travail. La performance est donc au rendez-vous.

Pour la sécurité du travail

Bon nombre d’avantages sont au menu lorsque vous mettez une agence web à votre service. Le professionnalisme, l’implication et la culture du résultat dont elle fait preuve contribuent à l’atteinte de vos objectifs. La diversité des compétences existantes optimisera l’attractivité de votre support virtuel. Son savoir-faire et sa connaissance technique sur tout ce qui touche le monde digital sont un véritable don du ciel pour vous et votre compagnie. Pour chaque client, l’innovation et la modernité sont les mots d’ordre. De même, il faut ajouter le fait que recourir à une agence web apporte de la sécurité. En effet, les pannes techniques peuvent subvenir dans le cas d’un site par exemple. Votre agence web se fera un plaisir de vous régler cela rapidement. Laissez donc vos projets web au soin d’une agence web et vous verrez que vous avez fait le bon choix.


Facebook Creator : l’application pour éditer vos vidéos

Avez-vous déjà pensé ne serait-ce qu’une fois de modifier les contenus des vidéos que vous avez publiés sur le réseau social Facebook ? Sachez que c’est tout à fait possible. Avec la nouvelle application Facebook Creator mise en ligne, il y a environ quelques mois, le réseau social le plus convoité au monde souhaite faciliter la vie de ses abonnés en leur permettant de concevoir et de modifier eux-mêmes leurs vidéos.

Outils innovants

Nous l’avons dit, Facebook ne cesse de s’évoluer. En pleine quête de fonctionnalités et de techniques sur comment défier les autres réseaux sociaux sur le marché international tout en satisfaisant au maximum ses abonnés, Facebook lance actuellement deux nouveaux outils pour les contenus vidéos sans avoir recours à YouTube, par exemple. Il s’agit de l’application Facebook Creator et de la plateforme Facebook for Creator. Ces outils raviront certainement les créateurs de vidéos déjà abonnés à ce réseau social.

Faciles d’utilisation

Vous pouvez modifier directement vos vidéos en vous connectant à Facebook. De multiples informations et astuces vous y seront livrés pour vous permettre de comprendre comment ça marche. Vous pouvez en créer des lives personnalisés. Et en tant que créateurs de vidéos, vous bénéficierez également d’un accès à « Community Tab », à « Live Creative Kit », à la fonctionnalité « Insight », aux effets de caméra, à « Camera et Stories ». Notez toutefois que Facebook Creator n’est applicable que sur iOS uniquement. Le célèbre Mark Zuckerberg est actuellement en passe de faire des tests de grande nature sur les systèmes Android et PC pour voir ce que cela donne. Attendez donc à ce que cela soit officiel que vous pouvez utiliser cette application sur votre Smartphone ou sur votre ordinateur. Sachez aussi qu’en France, cette application se nomme Facebook Mentions. Selon les dires, cela permet aux fans de ne pas tomber sur la mauvaise application, car il y en a déjà des clones. Pour avoir des renseignements complémentaires, vous pouvez aller sur l’onglet « aide aux créateurs » afin d’optimiser vos contenus vidéos. Maintenant, n’hésitez plus de les éditer s’ils ne vous ont pas plu si vous avez un iOS.


Création d’application mobile

De nos jours, les applications mobiles font partie intégrante de notre quotidien. Certaines ont même réussi à devenir incontournables tant ils sont utiles aux yeux de leurs utilisateurs. Android et IOS permettent aux mobinautes de procéder à des téléchargements d’applications. Ils servent aussi à exposer les nouvelles créations. Nous allons découvrir comment sont créées les applications mobiles.

Les différentes étapes de création

Etape 1, trouvez une idée : comme pour toute initiative, la première étape de création d’application consiste à trouver une ou plusieurs idées à développer. Plus vous en aurez, mieux c’est ; mais à un moment donné, il faudra faire un choix et sélectionner l’idée la plus pertinente tout en s’assurer qu’il existe un marché important sur lequel se positionner.

Étape 2, préciser les fonctionnalités : une application doit servir à quelque chose. Le mobinaute doit lui trouver un intérêt afin de l’utiliser. Donc une fois que vous aurez trouvé une idée, il faudra creuser encore plus pour lui trouver des fonctionnalités. À partir de cette étape, vous aurez besoin de visualiser votre travail. Il vous sera nécessaire d’utiliser des applications en ligne telles que Wireframe qui a l’avantage d’être gratuit.

Étape 3, passer à la conception : il s’agit d’une étape importante qu’il ne faut pas sauter, car il permet de structurer votre application. La conception consiste à choisir le type d’application et la technologie dont vous aurez besoin pour la matérialiser. De même, vous aurez besoin de mettre sur pied l’architecture de votre application tout en prenant en compte les modules et leurs fonctionnalités.

Etape 4, coder l’application : il est temps de passer au codage de votre application. Le codage se passe comme suit : choisir un module et ses fonctionnalités puis développer ces dernières les unes après les autres. Après chaque codage, il est impératif de faire un test pour vérifier que tout fonctionne.

Étape 5, lancer officiellement l’application : il est temps de faire découvrir votre application au grand public. Cependant, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est conseillé de faire tester votre application par un petit nombre d’utilisateurs et de prendre en compte les retours qu’ils vous font. Cela vous permettra de faire les dernières retouches. Le lancement de votre application sur le marché ne signifie pas que le travail est pour autant terminé. Il faudra aussi consacrer du temps pour faire une campagne de promotion.


L’ABC du référencement naturel

Également appelé « Search Engine Optimization » ou SEO, le référencement naturel est un ensemble de techniques web visant à optimiser la visibilité d’un site internet sur les résultats des moteurs de recherche (SERP): Google, Yahoo, Bing… Grâce aux différentes actions que l’on mène, on peut bénéficier d’un trafic de qualité sur le long terme.

L’importance du référencement naturel

En France, 95 % des recherches sont effectuées sur Google. Il serait donc dommage de ne pas profiter de cette occasion pour augmenter le nombre de visiteurs sur son site web grâce à l’optimisation de son référencement. Le géant américain d’Internet se base sur une longue série d’algorithmes pour déterminer la qualité et la pertinence de chaque page d’un site web.

Sans un suivi technologique adapté et une mise à jour régulière de sa stratégie de référencement, son site perdra facilement son classement sur les SERPs des moteurs de recherche. Logiquement, cela impacte sur le nombre de visiteurs de son site et réduit automatiquement le nombre de prospects et clients susceptibles d’acheter son produit ou son service.

Les stratégies de référencement naturel

Afin de se démarquer de la concurrence et optimiser le positionnement de son site sur les moteurs de recherche, il existe quelques techniques à adopter :

L’optimisation sémantique

Les internautes, et donc les prospects et clients, qui font des recherches sur internet utilisent des mots ou expressions clés pour trouver les produits ou services dont ils ont réellement besoin. L’optimisation sémantique consiste en effet à choisir les bons termes sur lesquels se positionner à travers des articles, et cela en rapport à l’activité de son entreprise. Il faut ainsi les intégrer dans chacun des éléments de son site : URL, titre de la page, corps du texte, image. Encore faut-il trouver les bons mots ou expressions clés pour se démarquer de la concurrence, sans en abuser l’utilisation pour autant au risque d’être pénalisé par les moteurs de recherche.

L’optimisation du contenu éditorial

Pour Google, le contenu est « Roi ». C’est un élément important destiné à renseigner et à attirer le visiteur. Il doit ainsi être clair, concis, pertinent et surtout répondre aux attentes de l’internaute. Le contenu éditorial regroupe aussi bien les éléments textuels que visuels (images, vidéos). Même si les algorithmes de Google ne savent pas encore lire, du moins pour le moment, ils savent reconnaître et interpréter un contenu de qualité et pourvu de sens grâce aux champs sémantiques et lexicaux qui entourent l’article proprement dit. Mieux vaut donc ne pas désigner sur ce détail et créer un contenu de qualité, et surtout original (qui n’est pas encore disponible sur d’autres sites).