Les caractéristiques du Newsletter

Il s’agit essentiellement d’un type d’email envoyé par les sociétés ou les particuliers à des clients potentiels ou existants. Sachez que le contenu de ce courrier est très important parce qu’il permet de consolider la relation entre les entreprises et leurs contacts. Il peut être des conseils personnels, des guides, des avis sur des produits et autres.

Le mode de création d’une newsletter

Si vous êtes convaincus de la nécessité d’une newsletter pour votre entreprise, il est indispensable de suivre de nombreuses démarches très simples afin de concevoir une stratégie efficace et professionnelle. Par exemple, il faut :

  • Tout d’abord, déterminer les différents buts et objectifs de la conception de votre newsletter. Dans cette étape, il est essentiel de mettre en œuvre un concept marketing SMART c’est-à-dire des objectifs nécessaires à l’évolution e votre société,
  • Opter pour le bon site web pour votre newsletter,
  • Etablir la liste des personnes abonnées qui va recevoir le courrier,
  • Rendre plus pertinente votre liste afin de bien cibler tous les destinataires de votre e-mail,
  • Créer une newsletter très attirante pour les intéressés et l’optimiser  régulièrement,
  • Concevoir des textes simples, clairs et concis pour toutes vos abonnées,
  • Identifier le moment opportun pour lancer votre courrier,
  • Et enfin, faire les efforts nécessaires pour que l’e-mail envoyé soit possible sur un téléphone mobile.

Les points forts de cet outil

À part le maintien de la relation entre les entreprises et ses clients, la conception de la newsletter vous permet aussi de profiter de nombreux atouts très intéressants. D’abord, il s’agit d’une source systématique de trafic c’est-à-dire qu’elle favorise un trafic constant sur votre site web. Sachez qu’elle est différente des communiqués de presse envoyés par courrier dont la chance de lecture est très faible. La newsletter a de grandes possibilités d’être lue par les cibles. Ensuite, cette technique très simple vous permet d’économiser d’énorme somme d’argent. Nous savons que de nos jours, la mise en place d’un plan marketing efficace nécessite un très gros investissement pour les sociétés concernées. Mais grâce à l’existence de votre newsletter, tout cela ne sert plus à rien. Puis, elle vous permet de mesurer de manière efficace et professionnelle votre performance. Le nombre des courriers envoyés vous offre une base de données très fiable. Et enfin, il vous permet d’établir une relation facile avec les autres canaux de marketing disponibles sur internet.

Les points faibles de cette pratique

Il faut noter que même cet outil marketing représente plusieurs avantages, de l’autre côté, il est aussi important d’évoquer ces certaines faiblesses afin de prendre les mesures adéquates au moment venu. En premier lieu, il y a l’insuffisance de la présence physique. A l’inverse des publicités classiques effectuées par le biais des magazines, des brochures et autres, les courriers envoyés n’ont pas de présence physique. En second lieu, il y a le problème de la facilité de supprimer un e-mail reçu peu importe son importance. Une telle action est classique dans la mesure où votre boite de réception est pleine. La solution est de combiner les divers outils de marketing utilisés.


Nos conseils pour une newsletter qui déchire

Grâce à internet, faire de la publicité est plus accessible. En effet, la publicité en ligne permet aux entreprises de toucher plus de personnes. Il existe d’ailleurs différentes façons de faire sa promotion sur internet. Avec la newsletter par exemple, l’entreprise peut promouvoir facilement sa marque et ses produits. Comment faire pour que votre newsletter se démarque de celles des autres entreprises ? 

Les erreurs à éviter dans une newsletter

De plus en plus d’internautes se désintéressent des différentes newsletters qu’ils reçoivent à cause de leurs contenus parfois très ennuyants. SI vous voulez donc que vos cibles s’intéressent à ce que vous leur envoyez, il est important de leur offrir un contenu innovant. Il existe d’ailleurs quelques pratiques à bannir de votre newsletter si vous ne voulez pas faire fuir vos cibles :

  • Mettre dans vos mails « inscrivez-vous à notre newsletter ». Juste à la vue du mot newsletter, certains internautes se rétractent. En effet, ils n’ont pas envie de se faire bombarder de courriel sans intérêt. Évitez donc de mettre ce type de phrase dans vos newsletters pour éviter de faire fuir les gens. Si les contenus de vos courriels leur plaisent, ils s’inscriront volontairement à votre newsletter.
  • Ne pas écrire de façon naturelle. Certaines newsletters ne donnent vraiment pas envie de les lire avec la façon dont elles sont rédigées. En effet, certaines newsletters sont impersonnelles et n’ont aucune vivacité que les internautes ne se sentent pas concerner par ce qu’elles contiennent.
  • Ne pas bien formuler ses titres. Que ce soit pour un article ou une newsletter, le titre joue un rôle capital. En effet, les internautes n’ouvrent un courriel et ne lisent qu’un article que si le titre les a fait tilter. Pensez donc à bien créer vos titres.

Le bon message

Si vous voulez vraiment vous démarquer de la concurrence, il est important d’envoyer le bon message à vos cibles. Mais pour savoir comment la concurrence fait, nous vous conseillons de vous abonner à leurs newsletters. Vous verrez ainsi quel ton adopter pour vos newsletters et quel style privilégier. De plus, cette technique vous permettra de savoir à quel moment vos cibles reçoivent les newsletters de vos concurrents et ainsi vous permettra de choisir en conséquence le bon moment pour envoyer la vôtre. Choisissez d’ailleurs bien vos titres pour accrocher vos cibles.

Incitez les cibles à l’action

Le bût d’une newsletter est souvent d’inciter les cibles à souscrire à une offre ou encore à répondre à un événement. Mais pour que vos cibles aient envie de faire ce que vous leur demandez, assurez-vous que le message passe bien. Vous pouvez d’ailleurs titiller leurs attentions avec des notions d’impératifs qui vont les pousser à agir. Les formules du genre valable jusqu’à minuit ou places limitées  vont immédiatement les inciter à agir. Attention, bannissez le bouton cliquez ici de vos newsletters. Pour plus d’impact et d’intérêt, préférez les styles : commander ou encore m’inscrire à l’événement selon le contexte.


Bien construire sa newsletter

Si vous avez un site internet, un blog, une boutique en ligne ou une association à gérer, la newsletter se voit comme un important outil de communication pour créer et entretenir un lien de qualité avec vos lecteurs, adhérents ou clients. Pour bien le construire, voici ce que vous devez retenir.

Adapter votre design à votre identité visuelle

Une newsletter crédible est celle qui reflète l’identité visuelle de votre site ou blog. Le moyen le plus simple et efficace est d’intégrer le logo de votre marque en haut pour que vos lecteurs puissent immédiatement vous reconnaître. Pour le reste, assurez-vous que tout soit adapté à votre charte graphique : les polices d’écriture et les couleurs. Adopter le modèle de la pyramide inversée est aussi très conseiller pour construire une bonne newsletter. Pour ce faire, faites que votre message le plus important puisse apparaître en premier afin de captiver l’attention des lecteurs qui ne disposent que très peu de temps à vous accorder. Au-dessus de la ligne de flottaison, placez vos blocs les plus importants afin que vos destinataires n’aient pas à scroller pour le voir et mettez vos blocs accessoires en dessous.

Soigner vos call-to-action

Pour atteindre votre objectif, soignez vos call-to-action pour incitant vos destinataires à interagir avec votre site. Pour les mettre, en valoir et les rendre bien efficaces :

  • Utilisez une couleur qui tranche avec le reste de votre newsletter.
  • Employez un texte avec un verbe d’action : découvrez nos offres, je m’inscris, ou autres.
  • Placez-le à un endroit stratégique.

Si votre newsletter a un objectif plus large, vos boutons d’appel à l’action doivent particulièrement être importants puisqu’ils vont permettre de renvoyer les lecteurs intéressés par tel ou tel élément vers la page correspondante.

Inclure des liens vers vos pages sur les réseaux sociaux

Une newsletter doit bien s’intégrer dans une stratégie de communication plus globale. Pour ce faire,  intégrez des liens vers votre site et vos réseaux sociaux afin de bien construire une communauté et fidéliser une audience.

Optimiser l’apparence de votre newsletter en boîte de réception

Pour être facilement identifiables par vos abonnés, concentrez-vous sur l’optimisation de l’objet, le preheader et le nom de l’expéditeur de votre newsletter. Cela vous permettra d’ailleurs de maximiser votre taux d’ouverture. Au-delà du contenu, il est aussi question de bien paramétrer les éléments qui apparaissent en boîte de réception avant toute ouverture. L’objet ne doit pas dépasser les 50 caractères certes, mais il doit bien attirer l’attention de votre contact, lui donner une idée du contenu de l’email et surtout le convaincre de l’ouvrir. Le preheader quant à lui est un texte de prévisualisation de 35 caractères maximum (adapté au mobile) qui apparaît généralement après l’objet d’un email en boîte de réception. Destiné à donner un aperçu du contenu, paramétrez-le pour une meilleure personnalisation et pour créer un bon lien miroir pour votre email.


Réussir sa newsletter

La newsletter ou e-mailing est le nouveau moyen offert par internet pour atteindre les clients potentiels. Il s’agit d’une communication émise par l’entreprise à des individus qui se sont abonnés à la newsletter en question, sur le site de l’entreprise. Le type de message émis peut être très varié. Il peut prendre la forme de texte, d’image, de vidéo. Là encore, pour le texte par exemple, différents styles peuvent être utilisés : témoignage, descriptif de produits, tendances dans le domaine, etc.  Ce qui laisse un large éventail de style suscitant la créativité. L’intérêt de la newsletter est qu’elle est plus ciblée que les autres moyens marketings, donc, plus efficace. Néanmoins, quelques conseils sont de mises pour accroître encore plus cette efficacité.

Sur la forme

Pour plus de commodité, il est préférable d’utiliser un service d’envoi de mail car une adresse mail classique serait incompatible si le nombre d’abonnés est important. Pour cela il existe des solutions gratuites comme le site Sarbacane  par exemple. Concernant le format de l’e-mailing, deux options sont disponibles : le format texte, ou l’HTML. Ce dernier présente l’avantage d’être plus accrocheur que son homologue. En effet, elle peut comporter des images, des liens, ou encore du texte mis en forme. Le choix de l’objet de chaque correspondance est très important. Il s’agit d’être vendeur et concis. Pour cela, pensez à refléter le contenu de l’e-mailing en question et rédigez un objet qui inciterait à la lecture. Il est toujours plus facile de lire une correspondance structurée par des sous-titres. Si possible, incluez-y des images de votre logo ou de vos produits. Cela rend la visibilité plus attrayante. Cependant, n’abuser pas sur les images, car si l’article est trop long, il risque de rapidement basculer à la corbeille.

Sur le fond

Par rapport au message en lui-même, vous pouvez choisir de communiquer des informations sur vos produits ou sur votre société. Essayez de varier le style de rédaction, cela éveillera la curiosité qui poussera à un intérêt accru pour votre communication. Des actualités peuvent aussi être communiquées : la liberté et la créativité sont des avantages de la newsletter. Enfin et non des moindres, les promotions sur les produits  sont aussi transférables par le moyen de l’e-mailing.